Espace Admin

Amicale des cyclos et marcheurs de Sarran

Sarran

sarran

SARRAN, petite commune de moyenne Corrèze compte aujourd’hui environ 300 habitants. C’est un village où il fait très bon vivre. Le tissu associatif très développé a su créer des liens de convivialité entre tous les habitants.

Un brin d’histoire :

sarran

SARRAN D’HIER

Au moyen- âge SARRAN se positionne à l’emplacement actuel du vieux bourg, quelques habitations sont alors érigées autour d’un château et de sa chapelle. De nombreux seigneurs se succéderont  dont Bertrand de Barn, ou Bernard De Gimel , les derniers ayant été des Lasselve du Chassaing, Seigneur de Bity à partir de 1766.
La révolution connaîtra le pillage du château et la réquisition des cloches. L’une d’elles échappera à la fonte grâce à quelques courageux qui l’enterreront.
Une chapelle érigée en 1665 dans le cimetière des pauvres sera  abandonnée dès 1789. Tombée en ruines, la chapelle sera vendue en 1793 pour être transformée en fournil, elle sera détruite par un incendie 50 ans plus tard.
Au cours de la seconde guerre mondiale en 1944, un hôpital de campagne a été installé dans l’ancienne école libre pour filles qui était dirigée par des sœurs. Les résistants blessés au cours des combats d’Egletons y ont été soignés par le major anglais MAKENZIE. Une plaque commérorative est apposée sur le bâtiment situé en dessous du cimetière.

sarran

SARRAN AUJOURD’HUI

Le village doit sa renommée et son renouveau à un hasard de l’histoire. Alors que le château de BITY était à vendre à la fin des années 1960, il fut acheté par un couple dont le mari énarque tentait de ravir la circonscription d’Ussel à un certain Robert MITERRAND, frère de François.
Elu à la surprise générale, ce candidat était Jacques CHIRAC ;  il a connu depuis la carrière que l’on sait. Aussi en remerciement pour un pays rude mais fidèle, a-t-il décidé d’implanter à SARRAN un musée où sont présentés les cadeaux qu’il a reçus en sa qualité de représentant de la République Française.